Léa a fêté ses 15 ans chez Toto

 

Redévelopper massivement le fret ferroviaire

Le tout afin de « faire des économies d’énergie massives, avoir nos enfants et nos aînés qui vivent beaucoup mieux, produire de l’emploi », a argumenté le président. La ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon avait déjà indiqué dimanche que « 4 à 5 milliards » d’euros seraient consacrés au secteur du bâtiment et à la rénovation thermique, dont une bonne partie à la rénovation des bâtiments publics.

Emmanuel Macron entend aussi « redévelopper massivement » le fret ferroviaire, les petites lignes de train et les trains de nuit dans le cadre de sa politique de transition écologique. Il appuie ainsi les acteurs du secteur ferroviaire qui poussent pour doubler, de 9 % à 18 %, la part du rail dans les transports de marchandises d’ici à 2030, quand la route en assure actuellement 89 %.

Sur l’emploi, le chef de l’État a annoncé la mise en œuvre d’un « dispositif exceptionnel d’exonération des charges pour les jeunes », destiné en particulier à favoriser l’embauche de salariés à « faibles qualifications, jusqu’à 1,6 Smic ». Les entreprises ayant demandé à leurs salariés d’accepter une réduction salariale pour préserver leurs emplois sont en revanche appelées à une « modération des dividendes » et à proposer des « dispositifs d’intéressement et de participation » à ces mêmes salariés, a souligné Emmanuel Macron : « si on dit aux salariés de faire un effort, l’actionnaire doit faire un effort aussi ».

Écrire commentaire

Commentaires: 0


Paiement sécurisé

Envois suivis